Index
Récapitulatif par type
Syzygy
Titan
 Page d'accueil

Tempête sur l’Echiquier

Cartes spéciales
Auteurs :Pierre Cléquin & Bruno Faidutti
Editeur :Variantes
Date de sortie :
Durée :30 mn à 1h
Nombre de joueurs :2
Disponible



Description du jeu

Le jeu se compose de deux versions (achetables indépendamment), chacune comprenant 70 cartes. On peut jouer avec l’un des deux jeux, ou avec les deux mélangés, ou même sans l’un ni l’autre, mais alors c’est aux échecs classiques que vous vous adonnerez.

Tout ou presque se déroule comme une partie d’échecs normale. Les pièces de chaque joueur sont placées comme d’habitude, et chacun pioche 5 cartes qu’il garde secrètes. Puis la partie commence : chaque joueur peut, à son tour, jouer soit un coup normal, soit un coup accompagné d’une carte, qui lui permettra de réaliser ce que les échecs de base n’autorisent pas (cf. exemples ci-dessous). Certaines cartes prennent même tout le tour de jeu. On repioche toujours, de façon à avoir cinq cartes en main, et on peut même se défausser d’une carte qui ne peut plus avoir d’effet sur le jeu.

Sinon, le but du jeu reste en tous les cas toujours le même : mettre le roi adverse échec et mat.

Voilà pour les règles, tout est expliqué ensuite sur chaque carte. Il ne reste qu’à donner des exemples de cartes :



Opinion de joueu(r)(se)

Tempête sur l’Echiquier est le jeu rêvé pour ceux qui adorent les échecs, mais en ont marre de jouer sérieusement. Certains s’y mettront peut-être définitivement, laissant tomber les échecs « normaux », d’autres y joueront régulièrement, après cinq parties d’échecs, quand leur cerveau commencera à chauffer, mais tout le monde y trouvera son compte. C’est un jeu très varié (personnellement, je n’en ai jamais joué deux parties qui se ressemblent), et les illustrations, les titres et les textes sont la plupart du temps très drôles.

On peut regretter une légère timidité dans la première version, tandis que la deuxième est vraiment loufoque et permet de faire quasiment n’importe quoi. Cependant, même la première transforme assez les parties et permet assez de retournements de situations pour que le suspense dure jusqu’au mat - voire après.

Les règles laissent quelques flous, mais les auteurs proposent eux-mêmes de les décider à pile ou face, c’est aussi l’esprit du jeu.

Autre avantage du jeu : il est évolutif à l’infini, et la boîte même comprend des cartes vierges pour ceux qui ont un peu d’imagination. Comment donc s’en lasser ?

NLPGDTLPR

 

renvoi en haut de page
trait
Introduction - Récapitulatif - Page d'accueil